07/01/2007

el tomatina y viva espana

Toutes les photos de cette fête ont été prises de cette année. Et si quelqu'un essai de me trouver dans cette marre tomateuse, c'est peine perdue. Je n'y suis pas!!! Hehehehe.




















 

 

Histoire :

Tout a commencé en 1945, quand les jeunes de l'époque se rencontraient sur la place du village ( Buñol), où l'on fêtait "la Tomatina", au passage des autorités du village, la bande musicale, et les "Géants", un groupe de ces jeunes qui voulait participer, avait provoqué une bousculade. Un des participants tomba, et, révolté, a frappé tout ce qui était devant lui, ce qui a fait que tout le monde a commencé à se battre… Le destin a voulu que, tout près, il y ait un petit commerce de légumes, les jeunes n'ont pas hésité à utiliser les bonnes tomates ! Par contre, ils ont dû payer les dégâts ensuite.

Cette " bataille" n'a pas été oubliée, un an après, le même mercredi du mois d'août, les jeunes se retrouvent encore une fois sur la place, mais, cette fois, ils amènent leurs propres tomates, ainsi avait commencé la deuxième bataille des tomates, qui a été dissoute par la police.

Les autorités du village se sont toujours opposées à cette célébration connue comme "la journée de la Tomatina", mais, d'une forme ou une autre, la festivité a eu lieu. Le conseil municipal de Buñol a décidé, après une période d'interdiction de 7 ans, d'appuyer la gigantesque bataille de tomates dans les années 70 pour stimuler le tourisme.






























Les Règles :

- Les bouteilles sont interdites ainsi que tout objet pouvant provoquer un accident.
- Il est interdit de déchirer les tee-shirts.
- Les tomates doivent être écrasées avant d'être lancées !
- Attention au passage des camions (qui déversent des tonnes de tomates bien mûres).
- À la deuxième détonation, on arrête la bataille.





























15:01 Écrit par Vianney dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.